Derniers sujets
» Bataille d’Ascavon
Ad gloriam EmptyMar 5 Déc 2023 - 1:55 par Duc d'Épinac

» Ad gloriam
Ad gloriam EmptyMer 29 Nov 2023 - 0:34 par Duc d'Épinac

» Un nouvel arrivant à la Chancellerie
Ad gloriam EmptySam 12 Aoû 2023 - 16:27 par Chevalier de Tabernanthe

» Deus vult !
Ad gloriam EmptyVen 11 Aoû 2023 - 13:57 par Prince d'Yrusalem

» Visite du plénipotentiaire banganais
Ad gloriam EmptyLun 27 Mar 2023 - 21:35 par Édouard IX

» Lettres des mamelouks d'Arlhakoum à l'Empereur d'Avaricum
Ad gloriam EmptyDim 29 Aoû 2021 - 21:12 par Sultan d'Arlhakoum

» [Grand sceau plaqué] Ordonnance portant déclaration de guerre contre le sultan d’Arlhakoum et ses alliés
Ad gloriam EmptySam 28 Aoû 2021 - 20:25 par Duc d'Épinac

» Guerre de course dans les Détroits
Ad gloriam EmptySam 17 Avr 2021 - 23:48 par Louis-A. de Klausbourg

» Provocations turcoses
Ad gloriam EmptyMer 14 Avr 2021 - 2:02 par Duc d'Épinac

» Arrivée des volontaires patriarcaux
Ad gloriam EmptyMer 14 Avr 2021 - 0:02 par Prince d'Yrusalem

» Ambassade de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia
Ad gloriam EmptyMar 12 Jan 2021 - 22:19 par Diplomatie Scanthéloise

» Propositions d'articles pour l'Encyclopaedia Universalis
Ad gloriam EmptyDim 30 Aoû 2020 - 23:31 par La Boissière

» Sur la situation au Kolozistan
Ad gloriam EmptyDim 23 Aoû 2020 - 0:12 par Édouard IX

Le deal à ne pas rater :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en édition Collector ?
26.90 €
Voir le deal

Ad gloriam

Aller en bas

Ad gloriam Empty Ad gloriam

Message par Duc d'Épinac Mer 29 Nov 2023 - 0:34

Depuis quelques semaines, le secrétariat d’état à la guerre semblait redoubler d’activité. Un véritable ballet de messagers entrant et sortant de l’édifice baroque - missives cachetées soigneusement dissimulées dans leurs escarcelles - révélait une effervescence digne des dernières campagnes victorieuses contre la funeste Ligue d’Ausembourg. L’on vit même le Garde des Scels, mandaté disait-on par le souverain en personne, s’introduire à plusieurs reprises par une porte dérobée afin de s’entretenir avec le secrétaire d’état, fait rare dans le monde avarois où l’étiquette restreignait ce genre de rencontre professionnelle au Conseil d'État. En même temps, les destinataires de ces correspondances secrètes se gardaient bien d’ébruiter le moindre mot de ce qui se tramait. Mais que l’on ne s’y trompe pas : Avaricum se préparait à la guerre.

Les gouverneurs des places fortes du pays, comprenant parmi elles les fameuses fortifications polygonales réputées quasi-imprenables, avaient vu leurs réserves de vivres et de munitions se remplir comme à l’aune de longs et terribles sièges. La Sénéchaussée avait quant à elle rassemblé les troupes impériales et princières en plusieurs armées positionnées stratégiquement sur les quelques rares axes permettant une invasion par les terres traditionnellement ennemies, l’Anjou et le Piémont, et les côtes de granite acérées encerclant la Nouvelle-Alexandrie d’une barrière naturelle. L’Amirauté, enfin, avait rappelé ses vaisseaux des quatre coins de l’Archipel pour se concentrer sur la surveillance des terres avaroises. C’était justement à l’armada impériale que revenait le privilège de sonner le premier coup de canon : inlassable, immense, et auréolée d’un prestige obtenu par le fracas des armes, la flotte se préparait à une feinte qui devait abattre le péril turcose une bonne fois pour toute. Car oui, c’est à cela que la société avaroise se préparait d’une seule âme. L’ennemi héréditaire devait être brisé par le châtiment des siècles.

Au large de l’ancienne Orion, un horizon de voiles blanches s’étendait sous des cieux sévères...

Duc d'Épinac
Duc d'Épinac

Posts : 62
Join date : 24/07/2016
Location : Castillon-Villeroy

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum